Err

Our vocation : take care of you, as we have every day
Supprimer l'utilisation de l'huile palme dans le SDM serait une solution à la déforestation ?
    La culture intensive de l'huile de palme a entrainé une déforestation et une perte de biodiversité en Asie et en Amérique Latine. Cependant :
  • la consommation d’huile de palme pour les savons représentent moins de 1% de la consommation mondiale de l’huile de palme, contre 80% pour son utilisation en l’alimentaire,

  • L’huile de palme est pour l’instant indispensable dans les savons de Marseille blancs, plébiscité pour laver le linge,

  • Le savon de Marseille blanc comme lessive naturelle est bien meilleure pour l’environnement que les lessives conventionnelles (qui contiennent aussi de la palme transformée), donc pourquoi le remplacer,

  • l’huile de palme permet au savon de mieux mousser, de durer plus longtemps (plus économique pour le consommateur donc) et elle est douce et émolliente pour la peau,

  • Si elle est supprimée elle devra être remplacée par une autre huile comme la coco, qui n’aura pas exactement les mêmes avantages. Quand tout le monde aura remplacé la palme par la coco ce sont les champs de coco qui participeront sans doute à la déforestation par manque de diversité.


De plus, la culture des palmiers a un meilleur rendement pour une surface de culture nettement plus faible que la plupart des autres arbres. Le palmier produit pendant plus de 30 ans. La culture de l’huile de palme est l’unique source de revenue de très nombreuses familles et participe à l’économie des pays. La supprimer radicalement sans penser aux conséquences pourraient avoir des conséquences humanitaires.

Il nous a paru judicieux de ne pas supprimer l’huile de palme sans réfléchir, et certainement pas pour un simple avantage concurrentiel ou publicitaire. Nous avons préféré choisir de l’huile de palme RSPO. RSPO possède bien des critères visant à protéger les travailleurs et a le mérite de pousser vers des cultures de mieux en mieux gérées.

Ce qui est mauvais ce n’est pas l’huile de palme en soit mais sa surconsommation.